THE ACADEMY

GRACIE INSIDER GRATUIT

Apprendre les techniques Gracie. Apprendre le régime alimentaire Gracie. Apprendre la façon Gracie. Saisissez votre adresse mail ci-dessous pour avoir instantanément accès au Webzine mensuel officiel de la famille Gracie.

S'il vous plaît installer le plugin Flash ou activer le Javascript de votre navigateur.

L'ACADÉMIE

À un très jeune âge, Helio Gracie fit l’apprentissage des traditionnelles techniques japonaises du jiu-jitsu auprès de son frère aîné Carlos. À la fin des années 20, il commença à adapter ces techniques à son physique fluet dans le but d’établir un système qui lui permettrait de se défendre contre des adversaires plus gros que lui. Après avoir perfectionné son art pendant quelques années, il en démontra l’efficacité en battant régulièrement des adversaires plus gros et plus forts que lui, parfois plus lourds que lui de presque 50 kg. Par conséquent, les techniques de Helio devinrent la norme du jiu-jitsu au Brésil et ouvrirent la voie à une révolution mondiale dans les arts martiaux.

En 1967, sous la conduite du Grand Maître Helio Gracie, les praticiens de jiu-jitsu fondèrent la première Fédération de jiu-jitsu au Brésil pour organiser des compétitions de loisirs pour tester leurs capacités d'auto défense dans un cadre sans danger. Une conséquence inattendue de ce développement fit que le jiu-jitsu pour l'auto défense fut remplacé par des techniques et applications de style plus sportif. L'excitation et le plaisir des compétitions, jointes au prestige accompagnant les victoires aux tournois, entraînèrent la plupart des instructeurs de jiu-jitsu à se concentrer entièrement sur la préparation de leurs élèves aux tournois. Ils consacrèrent leurs sessions d'entraînement à établir des techniques pour la victoire, selon le système de points, règles, et catégories de poids qui dominait le jiu-jitsu sportif. Malheureusement, cette épidémie de tournois eut des conséquences néfastes. Elle diminua l'efficacité de cet art puisque la plupart des techniques du jiu-jitsu sportif s'appliquaient mal ou pas du tout à un vrai combat. Bien pire, un élève qui perfectionnait les techniques du sport acquérait des réflexes qui pourraient se révéler désastreux dans une situation d'auto défense dans un vrai combat de rue. Comme il ne voulait pas compromettre les principes de base de son art, Helio démissionna de la Fédération.

En 1978, Rorion Gracie, le fils aîné d'Helio, quitta le Brésil et arriva aux États-Unis pour faire connaître les techniques de son père au reste du monde. À son arrivée, il remarqua tout de suite que la plupart des Américains ne comprenaient pas vraiment l'efficacité du jiu-jitsu. Même ceux qui connaissaient les arts martiaux confondaient le système de sa famille avec le jiu-jitsu japonais traditionnel en vigueur en Amérique depuis les années 1950. Pour marquer clairement la différence entre les deux disciplines, Rorion enregistra la marque de commerce “Gracie Jiu-Jitsu”.

Pendant plusieurs années, Rorion enseigna son art dans son garage tout en menant une campagne solitaire pour faire connaître la simplicité et l'efficacité du Jiu-Jitsu Gracie aux adeptes américains des arts martiaux. Il finit par conclure que ses efforts constants et infatigables ne suffisaient pas, et qu'il lui fallait un moyen plus puissant et plus visible pour démontrer la supériorité du Jiu-Jitsu Gracie sur tous les autres arts martiaux. Pour atteindre ce but, il créa l’UFC (Ultimate Fighting Championship) à savoir le championnat de combat ultime. Le monde des arts martiaux fut stupéfié par ce spectacle télévisé selon le système de paiement à la séance car son frère Royce usait des simples techniques du Jiu-Jitsu Gracie pour battre régulièrement des adversaires plus gros, plus athlétiques, et possédants une grande variété de techniques d'arts martiaux.

Le succès du Gracie Jiu-Jitsu à l'UFC entraîna de nombreux praticiens du jiu-jitsu sportif à quitter le Brésil pour profiter de la demande accrue pour l'enseignement du Gracie Jiu-Jitsu. Les restrictions juridiques liées au nom de marque "Gracie Jiu-Jitsu" amenèrent ces instructeurs à user d'une autre appellation, le "jiu-jitsu brésilien".

L'afflux d'instructeurs de jiu-jitsu sportif, dont beaucoup étaient membres de la grande famille Gracie, entraîna l'établissement de nombreuses écoles de jiu-jitsu dans tous les États-Unis. Presque toutes ces écoles prétendaient enseigner le jiu-jitsu créé par le Grand Maître Helio Gracie et pratiqué par Royce à l'UFC. En réalité, la plupart enseignaient une version de cet art, modifié tout particulièrement pour la compétition sportive. Les élèves qui désiraient acquérir les techniques réalistes d'auto défense qu'ils avaient vues lors de l'UFC affluèrent dans ces écoles; souvent, ce n'est qu'après des années d'entraînement que, déçus, ils réalisaient que ce qu'ils apprenaient ne s'appliquait pas vraiment au combat de rue.

La demande mondiale pour l'enseignement du jiu-jitsu Gracie ou brésilien continue de croître à une vitesse phénoménale -- sans réglementation. En conséquence, de nombreux praticiens du jiu-jitsu avec des compétences plus ou moins grandes ont ouvert des écoles pour profiter de cette demande. Au mieux, ces soi-disant instructeurs sont des praticiens compétents du jiu-jitsu sportif. Au pire, ils ont des compétences limitées, ont des connaissances restreintes, ou bien sont tout simplement de mauvais instructeurs. Pour contrer cette tendance inquiétante, la Gracie Academy a lancé le Programme mondial d'entraînement qui vise à perpétuer les techniques et principes du Gracie Jiu-Jitsu dans leur forme la plus pure -- comme méthode d'auto défense.